Connaissances

Comment entretenir la ciste ?

Comment entretenir la ciste ?

Comment entretenir la ciste ?

Le ciste est une plante méditerranéenne, dont plusieurs espèces poussent à l’état sauvage en France. De croissance lente et assez résistant, cet arbuste ne demande que peu d’entretien : peu d’arrosages, peu de taille, juste une protection appropriée contre le froid.

Où planter la ciste ?

Pour bien planter un ciste, vous planterez de préférence au printemps ou à l’automne dans un endroit abrité des vents forts.

  • Le ciste a besoin d’une terre bien drainée. …
  • Le ciste tolère les sols pauvres, ou même caillouteuse.
  • Une situation bien ensoleillée favorise la floraison.

Quand planter des cistes ?

Les cistes vendus en conteneur se plantent toute l’année hors période de gel, mais il est toutefois préférable de les planter à l’automne ou au printemps.

Pourquoi les cistes ?

Le mot ciste vient du grec kistê, qui fait référence à des fruits en forme de panier. Le ciste possède un feuillage persistant et forme de petits buissons de moins de deux mètres de haut.

Comment faire germer des graines de ciste ?

Multiplication du ciste Pour les semer, récoltez les graines en automne. Elles doivent ensuite subir la vernalisation (exposition prolongée au froid) et une stratification. Semez sous châssis froid à l’automne ou au printemps.

Quel ciste choisir ?

Tous les cistes sont capables de pousser en terrain acide ou neutre, mais certains souffrent de chlorose (jaunissement) en sol calcaire. Les plus tolérants sont C. albidus, monspeliensis, parviflorus, x pulverulentus, x purpureus et salviifolius ‘Villeveyrac’.

Quand bouturer les cistes ?

La période idéale pour faire des boutures de votre ciste se situe au moment de la fin de floraison, c’est-à-dire en juillet ou août suivant les variétés.

Quel sol pour les cistes ?

Sol et exposition idéals pour planter un ciste au jardin Le ciste aime le soleil et la chaleur, une terre drainée mais un sol sec et pauvre, à l’abri des vents forts. Les cistes supportent les sols calcaires sauf Cistus salviifolius, Cistus crispus et Cistus hirsutus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page