Navigation

L'Association

Calendrier

Septembre 2017
Add event Soumettre un évènement
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  

Connexion

Pseudo :  Mot de passe :  Inscrivez-vous maintenant !

Attention les 2 champs sont sensibles à la casse ^^

SmartSection is developed by The SmartFactory (http://www.smartfactory.ca), a division of INBOX International (http://inboxinternational.com)
Jeux de Rôles > Kaladrill > Kaladrill : Le crépuscule des rebelles
Kaladrill : Le crépuscule des rebelles
Publié par IPiou le 12/6/2005 (3990 lus)
Une colonie de 700 personnes perdues dans les montagnes. 700 rebelles, exclus de l’Empire qui s’étend au Sud de la chaîne montagneuse. L’Empire … jamais encore les protagonistes de cette histoire n’avaient vu de système totalitaire plus abouti.

Ils sont trois : Danryl, un primitif prêtre de la Pierre et forgeron ; Kandrasyl, un hirze médecin et prêtre de la Lumière ; Kaela Mensha Kain, un dérine paladin du Feu. Ces trois là sont accompagnés d’un jeune primitif nommé Caliméro, dont les affinités avec l’Arbre lui ont valu d’être abandonné par les habitants du village où il est né. Il ne fait pas bon être doué de dons mystiques dans l’Empire. N’oublions pas Worm, un myriapode aux traits reptiliens. Il est le fidèle compagnon de Kaela Mensha Kain depuis leur rencontre dans le désert de Khaìda, loin de là, au-delà du pilier céleste.

Les potentiels mystiques sont nombreux parmi les habitants de la petite colonie. Danryl, Kaela et Kandrasyl prennent donc la décision de former ces personnes aux arts de la prêtrise et de la chevalerie élémentaire. Un élève se révèle rapidement très doué. Il se nomme Tak Ay-ma et son affinité avec l’Eau est littéralement stupéfiante. Malgré ses 14 ans, il devient très rapidement plus puissant que Kaela et donc le guerrier le plus puissant de la colonie. Il ne faut pas longtemps pour qu’il décide d’utiliser ses nouveaux pouvoirs contre l’empire. Son charisme a tôt fait d’embraser les autres aspirants et les guerriers de la colonie qui, stupéfaits par l’étendue de ses pouvoirs, se laissent convaincre qu’il pourrait bien mener l’Empire à sa chute. Le chaos menace la colonie, car Kaela comme Danryl savent les projets de Tak Ay-ma voués à l’échec mais ses pouvoirs l’ont rendus difficile à contrôler et le désir de revanche contre l’Empire exacerbé des habitants est presque indomptable. Kaela décide donc de jouer le tout pour le tout en proposant une épreuve au jeune paladin : si les pouvoirs de ce dernier réussissent à détruire le mur que Danryl aura bâti, il le suivra dans son combat contre l’Empire. Tak Ay-ma accepte le défi mais ne réussi pas à détruire l’œuvre de Danryl. Réalisant la faiblesse de son pouvoir, il se détourne de Kaela et accepte d’abandonner son projet jusqu’au jour où il pourra détruire cette muraille. A la suite de cet incident, nos Kaela, Danryl et Kandrasyl décident de ne plus former que des enfants, le plus vieux des aspirants aura donc neuf ans.

Après deux mois, et ayant suffisamment sécurisé le camp de base, Kaela décide de partir vers l’est à la recherche d’un meilleur lieu pour installer le camp des rebelles. Un accès à la mer permettrait entre autre de renouer des liens avec le village de pêcheurs qu’ils ont rencontrés en arrivant sur Aïdo. Le voilà donc parti, accompagné d’une dizaine de guerriers et des 6 aspirants paladins les plus robustes. Le suivent aussi Worm et une cartographe pleyenne de 21 ans, répondant au nom de Kim Sytok. La primitive Par San est nommée lieutenant de Kaela et se voit confiée la responsabilité des soldats du camp en son absence.

Quelques jours après son départ, un étrange mal s’abat sur le camp des rebelles. Kandrasyl, malgré tous ses pouvoirs, se retrouve complètement incapable de soigner les malades. Après 5 jours de souffrances, le premier d’entre eux meurt. Malgré l’assistance des élémentaires de Lumière, le mal gagne la cité. Déjà 4 autres personnes souffrent des mêmes symptômes. Rapidement conscient du risque d’épidémie, Danryl demande au chef Than Tor de mettre les malades en quarantaine. Peu après, il voit une étoile noire briller dans le ciel et annonçant la fin de sa vie dans ce monde. Il ne sait pas alors que le destin est réellement plus que jamais près de s’accomplir. De nombreux gens voient la même étoile noire, et il est rapidement décidé de mettre tout ceux-là en quarantaine. Suivant les rumeurs dont parlent certains enfants, Danryl part dans la montagne à la recherche de « la sorcière », une vieille dame dont il est dit qu’elle peut guérir tous les maux. Une fois cette dernière ramenée au camp, elle se retrouve tout aussi impuissante que Kandrasyl à soigner les malades. Elle remarque tout de même une aura étrange au niveau d’une grotte où a été installée une mine. Le filon de minerai de galliax, un métal aux propriétés légendaires, a une aura des plus étranges. Il ne faut pas longtemps alors à Danryl pour comprendre que c’est là l’œuvre d’un obsidien. Tandis que Danryl explique à la sorcière la nature des obsidienne, Kandrasyl contacte Kaela et lui demande de revenir au plus vite. Si le mal vient de l’aura obsidienne, il faut au plus vite trouver et combattre l’obsidien qui est à la source de cette aura et seul lui peut le faire. Dix jours de marche séparent Kaela de la colonie, mais grâce à la célérité de Worm, Kaela n’arrive que deux jours plus tard. Il se rend aussitôt au fond de la grotte avec Kandrasyl et deux gardes. Il retrouve au fond de la grotte une aura bien connue : celle de Shinradenbat, l’obsidien dont il avait détruit les deux avatars. Le médaillon séparé en deux qu’il porte encore se réveille alors. Kaela tente de le détruire grâce à ses épées de Chevalier du Feu mais se retrouve frappé par se propre attaque et voit ses pouvoirs disparaître. Le médaillon fusionne alors à nouveaux malgré la tentative de Kandrasyl d’empêcher cela. Alors qu’il cherche à soigner Kaela, Kandrasyl se rend compte qu’il a lui aussi perdu ses pouvoirs. La sortie de la grotte est alors refermée et toute retraite coupée. Shinradenbat leur annonce qu’ils mourront bientôt et qu’il n’aura même pas besoin de se battre pour les tuer. Alors qu’ils commencent à désespérer, la paroi qui les sépare de l’extérieur se met à geler puis à éclater. Tak Ay-ma, qui a suivi Kaela et Worm aussi vite qu’il le pouvait, a réussi à ouvrir le passage. Les deux gardes s’enfuient, emmenant avec eux un Kaela mal en point et un Kandrasyl privé de ses pouvoirs. Tak Ay-ma et Shinradenbat s’affrontent alors pour la première fois. A l’extérieur, la sorcière s’occupe tant que possible de Kaela et Kandrasyl. Elle parvient à rendre à Kandrasyl ses pouvoirs, à l’exception de ses pouvoirs d’invocation d’élémentaires, car elle ne connaît pas elle-même ces pouvoirs. Tak Ay-ma sort peu après de la caverne la mine défaite. Il est indemne, mais Shinradenbat s’est enfui et Tak Ay-ma est persuadé qu’il reviendra.

La vie reprend alors son cours comme elle le peut. Le minerai de galliax est récupéré, mais malgré tous ses efforts, Danryl ne parvient pas à en extraire le précieux métal. Plusieurs attaques semblent montrer que l’obsidien attache une grande importance à ce minerai. Danryl et Kaela étant trop occupé par la gestion des affaires du camp, c’est la sorcière qui prend à partir de ce moment là l’éducation des enfants à fort potentiel mystique, elle qui d’ailleurs est la plus puissante en magie de la colonie. Nous passerons rapidement sur le dernier voyage de Danryl jusque Argelos, la cité des Aeris loin au-dessus du mur des songes, les préparatifs de départ vers la nouvelle colonie et les longues heures d’entraînement de Tak Ay-ma, devenu fort taciturne depuis sa défaite face à Shinradenbat. Au retour de Danryl, il est décidé que Kaela, Danryl, la sorcière, Tak Ay-ma, Worm et Kandrasyl iront au fond de la caverne détruire l’obsidien une fois pour toutes. Alors qu’ils sont au plus profond de la caverne, la sorcière disparaît tout à coup. L’instant d’après, Kandrasyl perd à nouveau ses pouvoirs et les blessures de Tak et Kaela qu’il avait soignées réapparaissent, gravement infectées. Les voilà prisonniers au fond de la montagne. Ils continuent malgré tout à descendre au plus profond de la montagne et finissent par y retrouver le corps de l’obsidien occupé à se reconstituer derrière un mur de cristal. Les pouvoirs conjugués de Danryl (et son marteau) et de Tak Ay-ma (qui, rappelons-le, s’est fait une spécialité de détruire les murailles) viennent à bout du mur de cristal. C’est alors le dernier affrontement face à l’obsidien.

Shinradenbat s’avère très particulièrement puissant. Capable de combattre plusieurs adversaire à la fois sans aucune gène. Tak Ay-ma semble tout particulièrement terrorisé. Alors qu’après un effort énorme Kaela réussi enfin à décapiter l’obsidien, c’est la tête de son compagnon Danryl qui roule par terre. Sous les yeux terrifiés de Tak, les trois compagnons se sont en fait entretués, croyant à chaque voir dans leur compagnons le visage de l’obsidien. Fou de rage, Kaela se met à déchaîner toute sa colère contre l’obsidien. Ses coups frappent de plus en plus fort et pourtant il est de plus en plus en difficulté. Alors que tout semble perdu, Kaela se ressaisit et abandonne sa colère. Retrouvant la sérénité, il réussi à parer le coup de l’obsidien puis à lui asséner un coup mortel. Shinradenbat tombe à nouveau en poussière. Il ne reste de lui que son médaillon, aussi inerte qu’après sa première défaite. Les survivants prennent le chemin du retour.

Sortant enfin de la caverne, ils ne trouvent plus trace de la sorcière, sinon les dépouilles des enfants dont elle avait la garde. Les corps de sept d’entre eux se trouvent là et Tak Ay-ma hurle de douleur en reconnaissant parmi ceux-ci son jeune frère, Fak Ay-ma. Kaela décide de ne pas perdre de temps et de se rendre immédiatement au Village. Tak le suit immédiatement après avoir enchâssé les corps de Danryl et des sept enfants dans une gagne de glace et promis de revenir leur rendre les derniers honneurs une fois sa mission terminée. La nouvelle colonie est en ruine et ils n’y trouvent aucune trace de vie, les corps d’une cinquantaine de personnes, parmi lesquels bon nombre des gardes que Kaela avait formés. La sorcière est introuvable, elle a de toute évidence achevé ce qu’elle était venue faire. Kaela décide alors de Fouiller les environs, et fini par retrouver le reste de la colonie. Les gens ont réussi grâce au courage des soldats à se disperser dans les alentours. La sorcière n’a visiblement que capturé une vingtaine d’adolescents. La population de la colonie est donc réduite à 600 personnes, et amputée d’une grande partie des enfants et adolescents qui la peuplaient. Trois des enfants à affinité mystique ont réussi à survivre, essentiellement grâce au courage de Fak Ay-ma : Thor Vas, un primitif de 6 ans aspirant paladin de l’Eau, Komak, un dôlme de 6 ans aspirant prêtre de l’Ombre, et Caliméro.

Les 50 morts sont alors brûlés selon les rites de la prêtrise du Feu et leurs cendres dispersées sur les champs de la nouvelle colonie pour que leur esprit et leur courage continue à protéger les lieux. Les enfants dont les corps sont restés sur les lieux de l’ancienne colonie sont ramenés et traités selon les rites de l’élément de leur affinité. Quand à Danryl, dans l’impossibilité de faire dessécher son corps selon les rites de Gaïa, il est plongé dans la roche de la montagne, rendue liquide par les pouvoirs de Kaela Mensha Kain, et ainsi rendu à celle qu’il avait toujours cherché à servir. A la demande de Tak Ay-ma, le morceau de la corne de narval qu’il n’avait pas eu le temps de façonner est enterré avec lui. On dit que depuis, lorsque la foudre tombe en ces lieux, elle frappe presque toujours le pic sous lequel repose le prêtre de la Pierre.

Naviguer à travers les articles
Kaladrill : Compte-rendu de partie Article suivant
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Conversation



JUMP to TOP - 20.09.2017 -