Navigation

L'Association

Calendrier

Novembre 2017
Add event Soumettre un évènement
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      

Connexion

Pseudo :  Mot de passe :  Inscrivez-vous maintenant !

Attention les 2 champs sont sensibles à la casse ^^

SmartSection is developed by The SmartFactory (http://www.smartfactory.ca), a division of INBOX International (http://inboxinternational.com)
Jeux de Rôles > C.O.P.S. > C.O.P.S. - Los Angeles
C.O.P.S. - Los Angeles
Publié par El_Charpi le 19/10/2006 (2586 lus)
Petite virèe dans la Cité des Anges

Le comté de Los Angeles est une gigantesque mégalopole aux visages multiples. Savoir comment s'adapter au lieu où l'on se trouve fait souvent la différence entre un Cops et un cadavre. (Et puis vu que les Cops viennent à 80% de Los Angeles ça peut vous donner des idées pour vot' perso).

Downtown L.A.

C'est la ville de Los Angeles au sens administratif du terme.
Elle est découpée en plusieurs quartiers : Pueblo, le centre historique et hispanique de la ville, Chinatown, juste à coté, ce qui provoque de fréquentes tensions (certains parlent de l'avènement d'une guerre Triade / chicanos), New Downtown, le quartier des affaires composé de grandes tours de verre grouillantes la journée mais désertes la nuit, Little Tokyo, ou se concentre la population japonaise, South Park, dont les associations d'habitants ont toujours réussi à préserver un cadre de vie à taille humaine grâce à de nombreux procès, Little Korea, quartier coréen et commerçant où l'on peut tout trouver, tout acheter (du HoloDvd à la prostitution infantile, des prothèses Hard-Cybernetics au matriel de contrebande...), Fashion District, le plus grand, le plus beau, et le plus mode de tous les quartiers de Downtown, siège d'une importante population gay, Little Italy, plein d'imeubles délabrés des années 50 où il ne se passe rien et de vieux italiens qui n'ont jamais rien vu, Civic Center, quartier administratif de la ville (c'est là que se trouve la mairie et le Central LAPD entre autres), Historic Core, coeur touristique abritant Broadway, des cabarets, des dancing..., et Skid Row, ghetto insalubre et violent séparé du reste de la ville par un no-man's land tracé à la pelleteuse quand la mairie a admis son échec à réhabiliter le quartier.

La suite après la pub...

----- Ce soir, sur Reality-TV, ne ratez pas la suite de "Loft Junkie". Il reste encore six drogués en manque dans Loft Junkie depuis le départ de Pedro qui a cédé et menacé d'égorger Cynthia si on ne lui amenait pas sa dose de quetz. Combien de temps encore vont tenir nos junkies ? Ils sont six, et un seul remportera la cure de désintox promise. N'oubliez pas, ce soir, à 20h55, Loft Junkie -----

...Fin de la coupure pub.

Maintenant voici les autres villes du comté de Los Angeles :

Beverly Hills & Bel Air

Toujours aussi friqués, les habitants de Beverly Hills et de Bel Air ont à coeur de préserver leur cadre de vie en y chassant les gêneurs : les clochards et les gangers traqués par des entreprises de sécurité privée, les touristes parqués dans les rues principales, et les flics, qui n'espèrent même pas rentrer dans une propriété sans mandat...

Bellflower

La Californie qu'on oublie, celle des classes "moyen-moins" qui vivent dans des blocs d'immeubles sans faire de vague. Accessoirement le quartier de résidence de la majorité des flics de LA.

les Channels Islands

Des îles du coin, n'est notable que Santa Barbara, où a été installé le pénitencier de No-Hoper Point, les autres étant peuplées de tourites friquées ou au contraire laissés au naturel...

Duarte

Depuis l'arrivée massive des émigrés haïtiens (fuyant leur pays passé aux mains des Témoins de Jéhovah) dans ce quartier paisible, et le développement du bidonville de "'Tit-Port-aux-Princes", les plus riches ont quitté la ville, laissant ceux qui ne pouvaient se le permettre s'organiser en milices de défense parfois raisonnables, parfois racistes et paramilitaires.

El Segundo & Redondo Beach

Le dernier séïsme en date - le Little One - a submergé ces quartiers, ne laissant dépasser que le haut des gratte-ciels et des maisons à l'abandon, coin idéal pour les squatters qui ne veulent être dérangés que par les crocodiles...

Hawtorne

Ville désertée par ses habitants qui le pouvaient, n'y vivent plus que des clandestins qui servent de main-d'oeuvre illégale pour des entreprises qui le sont souvent, la municipalité ayant laissé la situation pourrir, et plus personne ne souhaitant habiter ici, les maisons effondrées et les chaussées défoncées le sont restés, donnant un air abandonné et misèrable à la ville.

Gardena

Ville résidentielle pourrie à la limite du minable, l'arrivée de la Rave Factory, la plus grande boîte de Los Angeles, a développé ici une économie parrallèle basée sur la drogue et la prostitution.

Glendale et West Hollywood

Villes "branchées" qui ont la côte, à la population majoritairement gay.

Hollywood

L'industrie du cinéma ayant délaissée Hollywood pour Burbank, la ville est la journée occupée par des touristes venus visiter les musées sur le cinéma de jadis. La nuit... eh bien, disons que les dealers, les gangers et les mafieux eux-mêmes évitent le quartier.

LAX

L'aéroport de Los Angeles. Un mouvement d'avion toutes les deux minutes, 100 000 employés. En raison du traffic routier monstre, la moitié des employés vivent dans SuBLaX, des quartiers souterrains gigantesques qui, en raison du manque de moyen, se transforment peu à peu en bidonvilles souterrains et glaucques.

Montebello & Alhambra

Sales et pollués, ces villes abritent respectivement les ouvriers chicanos et asiates des usines de la côte.

Norwalk

"La Tumeur" abrite les usines metallurgiques et chimiques de Los Angeles. Connu pour son très, très fort taux de pollution, et habitée par des ouvriers blasés et sans âme.

Ontario

Alternative crédible à la Silicon Valley, Ontario connaît quelques remous actuellement, entre les habitants de la ville et la municipalité qui voudrait les chasser pour y faire venir les employés des entreprises de haute-technologie et diminuer le traffic.

Palos Verdes

Ville véritablement à l'abandon, squatté par des marginaux et bien utile pour ceux qui ont des affaires à faire au calme.

Pasadena

Ville résidentielle et étudiante réputée pour ses universités et centres de recherche.

Santa Monica

Cette plage toujours dédiée au culte du corps et aux loisirs, mais en majorité privée pour sexuagénaires friquées se faisant passer de la crême solaire dans le dos par des vigiles surarmés à oreillette.

South Central

Sous cette dénomination, les villes de la banlieue sud, connues pour leurs gangs et leur néant social. La banlieue californienne dans toute sa misère.

Temple City

Quasiment autogérée par les membres de l'Église Baptiste de la Compassion et du Christ Indulgent, vivant en masse dans cette ville, et seulement dérangée par les quelques boutiquiers coréens qui s'installent dans le quartier.

Van Nuys

Ville vivant de l'industrie pornographique, clinquante et luxuriante aux premiers abords, mais glauque pour ceux qui cherchent à gratter le vernis et à fouillers dans certains coins...

Venice Beach

Vitrine luxuriante de la Californie, avec son lot de surfeurs, de bimbos, de marchands de glaces... de détraqués, aussi.

Naviguer à travers les articles
C.O.P.S. Présentation Article suivant
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Conversation
Luna
Posté le: 20/10/2006 13:23  Mis à jour: 20/10/2006 13:23
Alicorne Swag
Inscrit le: 21/9/2005
De: rien
Envois: 8638
 Re: C.O.P.S. - Los Angeles
loft junkie... mdr bonne perspective d'avenir ces bétises de loft compagnies ... lol C'est qu'il serais visionnaire dans COPS? lol



JUMP to TOP - 22.11.2017 -