Navigation

L'Association

Calendrier

Juillet 2017
Add event Soumettre un évènement
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            

Connexion

Pseudo :  Mot de passe :  Inscrivez-vous maintenant !

Attention les 2 champs sont sensibles à la casse ^^

SmartSection is developed by The SmartFactory (http://www.smartfactory.ca), a division of INBOX International (http://inboxinternational.com)
Jeux de Rôles > Présentation : Guildes El Dorado
Présentation : Guildes El Dorado
Publié par Jako le 26/8/2008 (2242 lus)
Une présentation de Cosme le monde de Guildes El Dorado que je masteriserai sûrement cette année à l'association. A suivre une présentation détaillée des six maisons des rivages.

Ce que nous appelons Cosme est l'ensemble de ce qui s'impose à nos sens lorsque nous explorons notre univers. Dans le ciel, lorsque la nuit tombe, les trois lunes y font leurs irrégulières apparitions. Le jour, les deux soleils nommées Feux du Ciel et les étranges franges de lumière mouvante qui s'étendent entre eux en éclairent la surface. L'archipel d'origine des peuples de Cosme, les Rivages, en font partie tout comme le nouveau Continent et les océans qui les baignent. Tout cela, terres, habitants, animaux, bâtiments, objets, Loom, c'est Cosme.

On en sait fort peu sur les origines de Cosme. Ce que nous savons, de source sûre, c'est que Cosme est déjà mort. Il y a plus de 4000 ans eut lieu le Cataclysme. Alors, les Feux du Ciel s'embrasèrent, les terres furent brûlées, les océans asséchés. Les hommes retournèrent à l'état de bêtes. De cette époque nous reste fort peu de choses : quelques légendes racontant comment nos ancêtres redevinrent des hommes, et l'Astramance. L'Astramance est une femme, apparemment immortelle, qui a survécu au Cataclysme et qui demeure depuis dans une des îles des Rivages, faisant office d'oracle en énonçant divers augures sur l'avenir de Cosme et de ses habitants. Pour ce qu'on en sait, ses prédictions se sont toujours réalisées, et les membres de l'actuelle Maison Kheyza sont ses éternels gardiens et serviteurs.

Les siècles passèrent, les hommes s'assemblèrent en peuples selon leurs cultures et leurs caractéristiques physiologiques puis formèrent ce qui allait devenir les six Maisons actuelles. Ces peuples grandirent, les populations prirent de l'ampleur. Mais les Rivages, tout ce qui restait des terres d'avant le Cataclysme, étaient de taille trop restreinte… Alors s'ensuivit la guerre. Durant trois siècles, les Maisons s'affrontèrent en de barbares mais héroïques conflits. Grâce à leur maîtrise de la forge et des métaux, ce furent les Gehemdals qui en sortirent vainqueur et qui fondèrent ce que l'on appelle maintenant le Premier Empire Métallique. L'ordre naquit du chaos, une civilisation fut établie. Mais la Maison noire des Ashragors supportait mal d'avoir à répondre de leurs actes devant les Gehemdals, et l'Empire, après deux siècles d'existence, vola en éclat pour un autre millénaire de guerre. Le deuxième Empire finit par être fondé d'un commun accord entre les Maisons, et une influence égale fut donnée à chacune d'elle. Ce nouvel Empire Métallique dura quatre cent ans. Cette fois, nulle révolte ne fut à l'origine de sa disparition. Simplement une lente déchéance, le désengagement de l'état, un ralentissement des contacts entre les différentes Maisons et, bientôt, le deuxième Empire ne fut plus qu'un souvenir. Plusieurs siècles passèrent. Les Maisons s'établirent en États et évoluèrent chacune de leur côté. Les échanges s'amenuisèrent, et bientôt chacun des peuples sombra dans l’immobilisme, s'enfermant dans la routine et le conservatisme…A part sans doute les Venn’Dys, qui avaient bannis les Arts Étranges de leur Maison pour s'adonner à la science et aux nouvelles techniques.

Les conflits et l’immobilisme étaient dus en partie à la lente décroissance du Loom dans les Rivages. Le Loom est l'énergie, présente dans Cosme, qui permet l'utilisation de la magie. Il se présente sous six formes, désignées par des couleurs : noir, jaune, rouge, vert, violet et invisible. Tous les Natifs (ainsi appelle-t-on les habitants des Rivages) à l'exception des membres de la Maison Felsin, possèdent en eux " l'étincelle de Loom " qui comprend les cinq couleurs de Loom. Les Felsins, quant à eux, ne possèdent dans leur étincelle que du Loom invisible. Aux origines des rivages, on pouvait trouver du Loom dans les plantes et les animaux, dans certains emplacements spéciaux, ou encore sous sa forme pure de cristal de couleur. Mais le Loom s'est peu à peu épuisé dans les rivages, ne faisant qu'exacerber la violence des combats pour sa maîtrise, provoquant finalement l’immobilisme lors de sa disparition complète. Les puissants Sorts des anciens disparus, seuls restaient les petits Tours faisant appel à l’ étincelle de Loom. Mais le temps du changement arrivait…

Il y a un peu plus de deux cent ans, de mystérieux événements se produisirent. Tout d’abord, un immense raz-de-marée balaya les Rivages, causant d'énormes dommages aux villes côtières et tuant des milliers de gens. C'est à ce moment que certains se rappelèrent les augures de l'Astramance de l'année précédente, annonçant les " poissons morts sur les plages, messagers du retour ". D'autres événements tout aussi mystérieux se produisirent. Une nuit, tous les Ulmèques firent le même rêve; les Gehemdals entendirent à nouveau la corne d'appel de leur dieu forgeron, Liam; les Felsins, victimes d'une malédiction et affligés d'une amnésie collective concernant l’histoire de leur Maison, constatèrent d'étranges incidents dans les Temples Oubliés sur leur territoire; le pays Ashragor fut recouvert d'exhalaisons démoniaques pendant un jour et une nuit; tous les Kheyza furent rendus muets pendant une journée; certains Venn’Dys commencèrent à souffrir de la Langueur, une maladie plongeant le malade dans un état de détachement total, jusqu'à sa dissipation pure et simple en un nuage de brume… Suffisament d’évènements majeurs pour que l’on remette le calendrier à l’an 0.

La légende raconte qu'un Venn’Dys nommé Orion partit à l'aventure de l'autre côté de la mer Océane, à la recherche d'un remède pour la Langueur, dont était atteinte sa bien-aimée. S'il ne revint jamais de son périple, un marin Ulmèque trouva toutefois son journal de bord sur une côte des Rivages, enfermé dans une amphore scellée. Ce journal contait l'histoire d'une fabuleuse découverte : un immense Continent, à deux mois de navigation des Rivages, apparu dans la mer Océane ! Tellement immense, que personne n'a encore réussi ne serait-ce qu'à trouver un début de courbe qui permettrait d'en faire le tour… Le Continent recelait un grand nombre de fantastiques particularités : d'étranges peuples, humains et même non-humains, aux civilisations millénaires, alors que le Continent venait d'apparaître; de mystérieux endroits et créatures déroutantes; des saisons capricieuses et aux effets subtils; des ressources gigantesques qui ne demandent qu'à être exploitées et… du Loom en quantité !

L'enthousiasme gagna rapidement tous les natifs, et, à la suite des premiers aventuriers qui entrèrent dans la légende en posant le pied sur le continent, des nombreuses Guildes furent formées. Leurs objectifs sont l’exploration du Continent, l’exploitation de ses ressources et du Loom. La prise de contacts avec de nouveaux peuples est primordiale car elle permet l’ouverture de nouveaux commerces, et l’acquisition de connaissances dans de multiples domaines, et notamment l’apprentissage des Arts Étranges… L'Astramance fit alors sa prophétie la plus célèbre, décrivant le Continent à la fois comme un bonheur et un malheur pour les Natifs, et l’endroit où les Felsins trouveraient la réponse à leur malédiction.

Si les débuts des guildes se firent dans le chaos, la compétition d'influence avec les Maisons devint rapidement très forte et des arrangements avec ces dernières furent établis. Ils stipulent que seules les guildes sont autorisées à transporter vers le Continent plus de cent personnes par an. Le Sénat de la Constellation, où siègent régulièrement tous les Grand Maîtres de guildes, est chargé de faire appliquer cette décision. C'est d'ailleurs à cette même époque que fut créé un langage commun, le Guildien, pour faciliter les communications entre Maisons ; et que fut frappé la première monnaie commune, le Guilder d’Ecume. De la même manière, pour réguler la pratique des Arts Étranges fut fondé l'Ordre Loomique de Twance.

Depuis, l'appel du continent, de l'aventure et, peut-être, de la richesse ou de la célébrité se fait entendre pour de nombreux Natifs audacieux qui, après une formation à l’ académie, peuvent s'engager auprès d’une Guilde et partir à la découverte, par-delà la Mer Océane…

Source : Site Internet : Phovea

Naviguer à travers les articles
Article précédent Guildes : Les six Maisons des Rivages Fire Emblem : présentation Article suivant
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Conversation



JUMP to TOP - 24.07.2017 -