Connaissances

Quelles sont les vertus du souci ?

Quelles sont les vertus du souci ?

Quelles sont les vertus du souci ?

Ce sont les vertus apaisantes et calmantes des fleurs de souci qui font sa renommée en phytothérapie, notamment pour cicatriser et nettoyer les brûlures et les coups de soleil ainsi que de nombreux maux cutanés : engelures, érythème fessier des bébés, petites plaies, acné, eczéma, etc.

Où planter un souci ?

Plantez-le au soleil ou à la mi-ombre dans une terre drainée. Le souci tolère les sols passablement fertiles, même un peu calcaires et supporte la pollution et les embruns.

Quand planter du souci ?

Quand semer les soucis ? Le souci (Calendula officinalis) se sème en avril et mai directement en place, étant donné qu’il s’agit d’une plante qui peut supporter des gelées ponctuelles descendant jusqu’à -5°C.

Quelle exposition pour les soucis ?

Exposition: Ensoleillée de préférence ou mi-ombre. Semis/plantation: Pour les espèces très rameuses, la multiplication par bouturage est envisageable. Pour l’ensemble des autres espèces, les soucis doivent être semés de mars à mai, en place ou en pépinière.

Comment utiliser les fleurs de soucis ?

En cuisine, on utilise les jeunes feuilles et les boutons floraux, comestibles en salade. On peut aussi en faire une tisane. En cosmétique, les fleurs permettent la fabrication de l’huile de macération de souci appelée aussi huile de calendula. Cette huile est obtenue par macération au soleil de fleurs séchées.

Comment consommer le souci ?

En effet, nous pouvons consommer ses fleurs et ses boutons floraux qui ont une saveur aromatique, légèrement camphrée. Les boutons de fleurs peuvent être confits dans le vinaigre et mangés comme des câpres. Les fleurs, quant à elles, peuvent décorer des salades vertes, des salades de fruits, ou encore des petits fours.

Comment faire pousser des soucis ?

Semis de souci Le semis a lieu directement en place. Choisissez un endroit bien ensoleillé mais non brûlant. Recouvrir le semis en émiettant une fine couche de terreau. Arroser régulièrement de manière à maintenir le sol légèrement humide.

Comment repiquer des soucis ?

Les racines du souci doivent pouvoir entrer dans le trou que vous creusez tandis que les feuilles restent bien au-dessus du niveau du sol. Installez la plante dans le trou. Recouvrez les racines de terre et appuyez fermement dessus pour maintenir la plante en place.

Comment entretenir les soucis ?

De culture très facile, le souci ne réclame que très peu d’entretien. On peut si on le souhaite supprimer les fleurs fanées afin de stimuler l’apparition de nouvelles fleurs mais ce geste n’est pas indispensable. Le souci craint le gel et ne repousse d’une année sur l’autre que dans les régions aux hivers doux.

Comment entretenir les fleurs soucis ?

Coupez simplement les fleurs fanées au fur et à mesure pour une floraison plus abondante (sinon, la plante s’épuise à produire des graines). Le souci est sensible à l’oïdium, à la rouille, à l’altise et aux pucerons.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page